Film | J'irai mourir dans les Carpates

Après avoir rencontré Antoine de Maximy il y a un an nous nous retrouvons pour une des premières de son nouveau film "J'irai mourir dans les Carpates".


Je vous en avais parlé sur les réseaux il y un un peu plus d'un an lors de sa collecte de fonds pour financer son film sous forme de Crowfunding via la plateforme Kiss Kiss Bank Bank. Pour chaque plafond de don on avait le droit à une contre-partie, une chemise signée, un dîner en sa compagnie, un week-end même! Pour ma part j'avais fait simple, une carte postale ^^



Au bout de quelques mois la cagnotte a rencontré un franc succès et a même dépassé ses objectifs. Il faut dire que il en avait fait la promotion en parcourant la France entière pour présenter son projet et faire des conférences!


Et c'est lors d'une de ces conférences que j'ai eu la chance de rencontrer cet infatigable globe-trotteur toujours de bonne humeur. Il avait longuement échangé avec le public (2 heures!) et s'est plié aux selfies et questions de ses fans (dont moi!).



« J’irai dormir chez vous » vous connaissez ?

Mais oui ! Le type un peu bordeline à la chemise rouge* qui va dormir chez les inconnus partout dans le monde, c’est lui !

* : le saviez vous? : rouge car tellement fauché lors de la première émission qu'il a pris une chemise de la couleur qu'il avait en plus d'exemplaires ahah.



Cet été il a pu aussi tourner le 61ème épisode sur Chypre!

Pour celles et ceux qui ne le connaîtraient pas encore, Antoine de Maximy, est le genre de globe-trotter qui se définit lui même comme « perturbé de naissance ». Son concept est de prendre l'avion, seul, avec 3 caméras embarquées et de rencontrer des gens au hasard pour dormir chez eux. Il a pour credo que pour chaque pays il rencontre quelqu'un dans une grande ville, un autre dans un endroit insoupçonné et enfin un dernier dans un endroit vraiment perdu. Enfin en général car il fait tout à l'instinct. Rien n'est préparé à l'avance et il se laisse porter par le vent et les sourires. Et même si tout n'est pas rose il le dit lui-même "la proportion de gens adorables et cons est la même partout dans le monde, y compris quand on parle de dangers!".


Le danger, c’est d’ailleurs le thème de son film « J’irai dormir mourir dans les Carpates »

une fiction avec un scénario, des comédiens. Autant dire quelque chose de très différent de ce à quoi Antoine de Maximy nous a habitué, mais qui repose évidemment sur le concept de « J’irai dormir chez vous ».


Parlons du film


Nous voilà donc pour une des premières de son film qui sortira en salles le 16 septembre prochain.

J'ai eu donc encore la chance de le rencontrer de nouveau et de lui poser quelques questions. D'ailleurs il m'a remercié pour mon don car nous n'étions que 2 donateurs dans la salle et j'étais la seule à avoir suivi sa petite émission youtube sur son passé.



Pour le globe-trotteur, il y a déjà un premier constat  : « Dans toutes les situations dans lesquelles je me suis retrouvé, je me suis souvent dit : est-ce qu’un jour, ça ne pourrait pas « mal tourner » pour de bon ?» Il y a aussi toutes ces scènes, a priori anodines, qu’il ne constate qu’au retour de ses voyages, en visionnant ses images.  « Tout cela m’a donné une vraie matière pour inventer une histoire, écrire un film. Cela fait 7 ans que je suis dessus».  


L’histoire commence par un banal accident de voiture sur une route montagneuse des Carpates. La voiture d'Antoine de Maximy, le présentateur de la série "J'irai dormir chez vous" a été emportée dans une rivière et son corps n’a pas été retrouvé. Le matériel et les images du globe-squatteur sont rapatriés à Paris. Agnès, la monteuse de la série, décide de terminer ce dernier épisode. Après avoir visionné les images elle s’attaque au montage du film. Mais des détails attirent l'attention d'Agnès. Petit à petit le doute s'insinue. L’histoire n’est peut-être pas aussi simple...


Mon avis sur le film


Très bon comique/thriller

Et oui il appartient bien aux deux genres.

Tout d'abord comique, les comédiens dont Max Boubil sont totalement dans leur rôle, on dirait qu'il a été écrit pour eux alors que ce n'est pas le cas car avec le COVID le tournage avait commencé sans aucun acteur! Les personnages (en plus d'Antoine) sont attachants et celui d'Agnès est vraiment bien joué!

Mais aussi thriller, tous les codes d'un thriller/polar dont respectés bien que pas du tout sanglant. On ne lâche pas les yeux l'écran durant tout le film, comme un bon page-turner au cinéma.

L'intrigue est vraiment bien ficelée et se découle du support même de la télévision/cinéma: les bobines et cassettes, sauvegarde de tout ce qu'avait fait Antoine avant son accident.

Il y a des rebondissements tous le long du film et on se prend au jeu de vouloir voir le détail qui soude les éléments.

Un conseil gardez les yeux bien ouverts et soyez attentifs aux détails aussi petits soient-ils. J'adore l'idée d'une enquête se basant sur le visionnage en lui même.


Je vous recommande ce film même si vous ne connaissiez pas son émission!


Et vous connaissez vous J'irai dormir chez vous? Comptez vous le voir au cinéma?


Source de la vignette : https://www.lanouvellerepublique.fr/




8 vues

S'INSCRIRE PAR E-MAIL

© 2020 par Les Petits Piou. Créé avec Wix.com