Lecture Thriller | Le cabinet de curiosité

Je vous présente aujourd'hui un auteur que j'ai découvert grâce au club de lecture de mon entreprise 🥰

Il s'agit de Preston et Child et je vous présente leur 3eme livre : La chambre des secrets. Notons que bien que ces 3 ouvrages se lisent à la suite j'ai commencé par celui-ci sans manquer d'informations donc vous pouvez en faire tout autant.




𝐑𝐞́𝐬𝐮𝐦𝐞́ 𝐬𝐚𝐧𝐬 𝐬𝐩𝐨𝐢𝐥𝐞𝐫

En creusant les fondations d'un immeuble, les bulldozers d'une entreprise de construction mettent au jour les restes de trente-six adolescents, savamment mutilés. L'œuvre d'un certain Dr Enoch Leng, un tueur en série célèbre dans les années 1880.

Peu après la découverte de ce charnier, de nouveaux meurtres surviennent, qui plongent New York dans l'angoisse. Pas de doute : le mode opératoire est bien celui du Dr Leng. Se peut-il que l'assassin ait découvert le secret de la jouvence éternelle ? Ou qu'il ait fait des émules ?

C'est cette énigme que doivent résoudre l'inspecteur Pendergast, du FBI, l'archéologue Nora Kelly et le journaliste William Smithback. Rapidement. À moins qu'ils n'aient, à leur tour, envie de servir de cobayes...

𝐌𝐨𝐧 𝐚𝐯𝐢𝐬 ️

Un livre excellent, vraiment. Il fait plus de 600 pages et on est dedans du début à la fin! (Contrairement à du Bernard Minier).

Rien n’est laissé au hasard, pas une piste en trop, plein d’action, une once de mystère, beaucoup de classe, un suspens à couper au couteau, des rebondissements parfaitement maitrisés, un style littéraire parfait, une documentation scientifique riche. Bref, ce livre a tout, absolument tout pour plaire.

Concernant les héros, ce livre apporte enfin un peu de lumière sur le mystérieux inspecteur Pendergast. Nous découvrons ce héros hors norme extrêmement mystérieux, presque surnaturel tant il est décalé et étrange, sauf que nous avons ici la preuve qu’il est bien humain… Nous apprenons des choses sur sa famille (pas triste…), sa généalogie, nous visitons son appartement, nous avons des indications sur son mode de vie, ses passions et activités, et surtout nous partageons avec lui sa classe, sa courtoisie et son cynisme légendaire qui confine parfois au mépris.

Mais un autre « personnage » reste omniprésent : Le museum d’histoire naturelle de New York qui domine l’ensemble, réveillant en nous cette pointe d’angoisse que nous avons tous ressenti un jour en entrant dans une salle de musée emplie d’os ou d’animaux empaillés nous donnant une bien lugubre idée des beautés de la nature, réveillant en nous l’envie de découvrir le monde caché des collections et des coulisses des musées.

𝐉’𝐞𝐬𝐩𝐞̀𝐫𝐞 𝐚𝐯𝐨𝐢𝐫 𝐫𝐞𝐧𝐝𝐮 𝐦𝐚 𝐩𝐚𝐬𝐬𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐚𝐧𝐬 𝐜𝐞𝐭𝐭𝐞 𝐜𝐫𝐢𝐭𝐢𝐪𝐮𝐞, 𝐜𝐚𝐫 𝐩𝐞𝐫𝐬𝐨𝐧𝐧𝐞𝐥𝐥𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐜𝐞 𝐥𝐢𝐯𝐫𝐞 𝐞𝐬𝐭 𝐩𝐫𝐨𝐛𝐚𝐛𝐥𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐥’𝐮𝐧 𝐝𝐞𝐬 𝐦𝐞𝐢𝐥𝐥𝐞𝐮𝐫𝐬 𝐭𝐡𝐫𝐢𝐥𝐥𝐞𝐫𝐬 𝐪𝐮𝐞 𝐣’𝐚𝐢 𝐥𝐮. 𝐀𝐛𝐬𝐨𝐥𝐮𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐫𝐞𝐦𝐚𝐫𝐪𝐮𝐚𝐛𝐥𝐞 !!

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout