Préparer son potager | La terre


Quand nous avons mis en place notre potager l'an dernier le plus complexe a été de savoir comment préparer la terre qui constituera la couche supérieure de nos zones de cultures.


Nous avons fait beaucoup de recherches et nous sommes orientés vers des vidéos tutorielles et explicatives et je vous conseille vivement la page de Damien Dekarz « permaculture agroécologie etc… » sur Youtube. Cette chaîne contient de nombreuses vidéos sur la permaculture, l’autonomie, des tutoriels, du potager, de la forêt... Il nous a vraiment donné envie de nous lancer malgré notre niveau de grands débutants et ses vidéos sont très bien documentées et expliquées. D’ailleurs il possède également sa page web et a publié un livre l'an dernier que je n'ai pas hésité à acheter. Je vous le conseille d'ailleurs, il regroupe mois par mois ce qu'on peut faire au potager autant en plantations que en travaux. On y retrouve également plein d'astuces et comment lancer un potager suivant son terrain.


L'autre passionné de potager qui nous a bien aidé à nous lancer est Le potager d'Olivier. Là c'est un passionné qui ,contrairement à Dekarz, n'avait pas un métier en lien avec l'agriculture. Sa chaîne est pleine d'humanisme et il jardine vraiment avec le cœur. Il a publié il y a 2 mois sont 1er livre "Le potager d'Olivier : nourrir sa famille, nourrir son esprit" qui résume sa chaîne et c'est vraiment bien expliqué et en complément du livre de permaculture de Dekarz nous avons pu avoir les bases pour nous lancer.


Nous avons donc décidé de faire un montage de la terre en lasagnes à notre manière en s’inspirant des vidéos regardées. Pour faire plus simple j’ai effectué un schéma de la composition finale du sol :




Alors il est important de signaler que ce travail de la terre a été effectuée plus d’un mois avant qu’on y plante la moindre chose, suivant votre région il n'est vraiment pas trop tard. Ce délais est important car il faut laisser le temps à la terre de se stabiliser et à la vie de s’y propager.


Si vous avez la malchance d'avoir du liseron ou du chien-dent dans votre jardin n'hésitez pas à bâcher ou recouvrir de cartons les zones potagères. Ces espèces étant invasives elles se décomposeront sans lumières et serviront d'engrais pour vos futures cultures.


Donc nous avons commencé par creuser sur 5cm histoire de récupérer de la terre pour une des futures couches. Puis on a éparpillé des feuilles mortes que j’avais stocké tout l'hiver dans un coin du jardin, il en faut juste une légère couche. Puis nous avons ajouté un mélange de crottin de cheval issu d’un centre équestre situé a 10min de chez nous (attention juste du crottin et non un mélange avec du foin contenant du pipi sinon ce serait trop azoté) et du foin local et biologique issus des fermes du coin. On a ensuite beaucoup arrosé histoire que le sol devienne humide en profondeur.


L'insiste sur le fait que ceci est un récapitulatif de ce que nous avions fait l'an dernier lors de notre 1ère année potagère. La terre était très argileuse et dans la région nous avions eu un hiver très sec.


Comme ce n’était pas assez on a ajouté une grosse couche d’un mélange de compost et de terre végétale que nous avait donné notre propriétaire. Celui-ci jardine beaucoup et a son terrain à 200m du notre a peine. Ce mélange provient d’un fermier situe a 10min de chez nous donc encore une fois très local. Il était plein plein de vie donc avec beaucoup de vers de terre ce qui est très encourageant pour nos futures cultures!


Enfin, nous avons ajouté la terre qu’on avait prélevé précédemment histoire de rééquilibrer les minéraux. Et nous avons recouvert nos lasagnes d’une épaisse couche de foin qui protégera le sol à la fois du soleil et du froid tout en préservant l’humidité. Et pour finir nous avons beaucoup arrosé.


Normalement on devrait ne pas avoir a retoucher a nos terres avant mi avril lors du repiquage de nos plantations.


Lors de la première année du potager nous avons été très satisfait du sol, il est passé de très argileux à riche avec quand même une consistance argileuse en profondeur mais il grouille aujourd'hui de vie.


Pour entretenir le sol nous avons cette année refait le paillage avec non plus du foin mais de la paille et en grosse quantité. Il est en effet important de diversifier les apports en carbone et en azote donc nous avons ajouté un sac de fumier, de la poudre d'oeuf maison et du compost à demi décomposé sur toute la surface du potager avant d'y appliquer le paillage.


Les micro-organismes et les vers pourront tranquillement tout décomposer avant qu'on plante nos semis.




7 vues

S'INSCRIRE PAR E-MAIL

© 2020 par Les Petits Piou. Créé avec Wix.com